Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Culture générale > Littérature engagée

Débat : Relire Le Capital

 Répondre Répondre
Auteur
Message inverser le tri
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
skum allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant


Depuis le: 31 Dec 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 27
  Citer skum Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Sujet: Débat : Relire Le Capital
    Envoyé : 10 Aug 2010 à 22:26
Un extrait du livre passionnant de Tran Hai Hac, ébauche critique du "fétichisme juridique" développé par Pasukanis : "la forme marchande d'individualité"
Haut de la page
skum allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant


Depuis le: 31 Dec 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 27
  Citer skum Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 16 May 2010 à 20:23
Ce sont des lectures de Marx, des (ré)interprétations, pas des décrets . Et je ne pense pas trop que l'on puisse parler de "perversion" de Marx par les marxistes, puisque l'on sait que Marx a eu des tendances divergentes et contradictoires...

Mais bref. Ce débat méritait peut-être qu'on le lise, Tran Hai Hac soulève des questions importantes, notamment sur la catégorie travail.
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 14 May 2010 à 23:00
Je veux bien accepter un débat pour savoir si le travail était dans la tête ou pas, mais dire que ce truc là ajoute à la "charge subversive" du marxisme, ou que les marxistes abâtardissent Marx comme le font les bourgeois, c'est une inversion totale des rôles (par rapport aux marxiens), et ça me semble contraire aux principes de ce forum. A mon avis, on va devoir en discuter.
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
skum allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant


Depuis le: 31 Dec 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 27
  Citer skum Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 14 May 2010 à 22:42
Publié au printemps 2005, dans la revue Variations : Barbaries, résurgences, résistances.


Introduction
Jean-Marie Vincent

Il peut paraître fastidieux, répétitif, de vouloir aujourd’hui relire Le Capital de Marx, une des oeuvres les plus commentées depuis plus d’un siècle. Cependant, il faut bien voir que l’affaire n’a rien d’académique et qu’autour des interprétations du Capital se jouent beaucoup de choses, et plus précisément l’analyse du capitalisme et le statut de la critique de l’économie politique. Les défenseurs de l’ordre capitaliste existant ont essayé de rabattre l’oeuvre marxienne vers une théorie économique au sens le plus habituel du terme, suivis en cela par beaucoup de marxistes qui ont ainsi enlevé à Marx une grande partie de sa charge théorique subversive et qui ont du même coup écarté les aperçus nouveaux que donne Marx sur le travail intellectuel. C’est pourquoi il faut poursuivre avec attention les tentatives de dépoussiérage de la critique de l’économie politique effectuées ces derniers temps.

Variations présente ici un débat entre Antoine Artous et Tran Hai Hac.
Antoine Artous a publié récemment Travail et émancipation. Marx et le travail (Syllepse, 2003) et Tran Hai Hac est l’auteur d’un texte intitulé Relire
Le Capital (Page deux, 2003).

Ce débat porte en particulier sur le statut du travail et sa conceptualisation. Il fait écho à une discussion internationale qui a pris toute son importance, notamment en Allemagne.



Travail abstrait et « travail en général »
Antoine Artous

Relire Le Capital de Tran Hai Hac est un livre important dont il faut se saisir pour relancer un certain nombre de discussions. Dans mon livre Travail et émancipation. Marx et le travail, je fais explicitement référence à Introduction à l’économie de Marx, qu’il a écrit avec Pierre Salama, comme à la meilleure présentation contemporaine de la théorie marxienne de la valeur, et j’accorde également une place importante à la catégorie marxienne de forme sociale, réactivée par Roubine, sur laquelle il s’appuie. C’est dire que les remarques qui suivent s’inscrivent dans la problématique générale de Tran Hai Hac, en particulier en ce qui concerne le travail abstrait. Je la suppose donc acquise. Et sur ce point d’ailleurs, elle était déjà présente dans Introduction à l’économie de Marx. Mes remarques portent sur les rapports entre travail abstrait et « travail en général », problème auquel j’ai été confronté dans mon livre, et qui ne recoupe pas entièrement les questions en général débattues à ce propos. Ces remarques ont pour seule fonction d’essayer de préciser mes idées. Et on ne peut le faire qu’en discutant avec les autres… (Tous les renvois aux pages concernent le tome 1 de Relire le capital, sauf un cas indiqué).

1) « Travail physiologique » et « propriété d’égalité »

Je prendrai comme point de départ la remarque de Tran Hai Hac sur une affirmation de Ruy Fausto (p. 48) selon laquelle le travail abstrait n’existe socialement que dans la production marchande; dans les autres formes sociales de production, il existe « dans la tête » comme représentation mais pas dans la réalité, comme « chose sociale ». Je ne discute pas l’argumentation de Fausto, mais je fais un simple constat. Ses développements sont certes centrés sur l’analyse des formes capitalistes et non précapitalistes, mais, ce faisant, rien n’autorise à oublier ce que les historiens ou les anthropologues disent de ces dernières. Or, à l’époque où Fausto écrit son livre (Marx : logique et politique, Publisud, 1986) non seulement les analyses de Jean-Pierre Vernant sur la Grèce sont largement connues, mais en outre elles sont confirmées par d’autres : dans les sociétés précapitalistes, le travail comme catégorie abstraite (générale) n’existe pas « dans la tête »...

La suite en téléchargement libre :    http://theoriecritique.free.fr/archives.htm#2 - reprise à la page 70.



Autres textes d'Antoine Artous :

Forme valeur, travail abstrait, fétichisme de la marchandise
http://arbeitmachtnichtfrei.skynetblogs.be/post/7747309/forme-valeur-travail-abstrait-fetichisme-de-l

Fétichisme juridico-politique
http://arbeitmachtnichtfrei.skynetblogs.be/post/7853572/fetichisme-juridicopolitique-antoine-artous

L'actualité de la théorie de la valeur de Marx. A propos de Moishe Postone, Temps, travail et domination sociale
http://www.contretemps.eu/lectures/lactualite-theorie-valeur-marx-propos-moishe-postone-temps-travail-domination-sociale

Sur le "marxisme révolutionnaire" :

Jean-Marie Vincent, un penseur obstiné
http://www.marxau21.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=104:a-artous-jean-marie-vincent-un-penseur-obstine&catid=50:vincent-jean-marie&Itemid=69

Le marxisme comme théorie critique
http://www.marxau21.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=116:a-artous--le-marxisme-comme-theorie-critique&catid=50:vincent-jean-marie&Itemid=69

Retour sur le marxisme révolutionnaire
http://www.marxau21.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=127:a-artous-retour-sur-le-marxisme-revolutionnaire&catid=50:vincent-jean-marie&Itemid=69




Autres textes de Tran Hai Hac :

[Critique de la critique de la valeur] Travail abstrait et/ou monnaie
http://arbeitmachtnichtfrei.skynetblogs.be/post/7772800/critique-de-la-critique-de-la-valeur-travail-

Relire Le Capital : analyse de forme et de la contradiction
Le concept de la force de travail
http://netx.u-paris10.fr/actuelmarx/m4tran.htm

Entretien : :"« L'Économie socialiste » : Marx, Lénine, Staline... et le Vietnam"
http://www.diendan.org/viet-nam/economie-socialiste-marx-lenine-staline-et-le-vietnam/



Page Wikipedia de Jean-Marie Vincent : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Vincent_(philosophe)

Intégralité du livre « Critique du travail. Le faire et l'agir », de Jean-Marie Vincent.
http://palim-psao.over-blog.fr/article-integralite-du-livre-critique-du-travail-le-faire-et-l-agir-de-jean-marie-vincent--43952714.html

Quelques citations de Jean-Marie Vincent sur le renouvèlement de la critique du capitalisme (extraits de "Fétichisme et société", "La théorie critique de l'Ecole de Francfort" et "Vers un nouvel anticapitalisme")
http://palim-psao.over-blog.fr/article-citations-de-jean-marie-vincent-39810296.html

Edité par skum - 16 May 2010 à 20:16
Haut de la page
 Répondre Répondre

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,521 secondes.